Conseil de Prud’hommes

Accueil » Conseil de Prud’hommes

Une salariĂ©e ne peut pas ĂȘtre jugĂ©e par l’(ancien) expert-comptable de son employeur

MaĂźtre Eric ROCHEBLAVE, Avocat SpĂ©cialiste en Droit du travail, a fait reconnaĂźtre par la Cour d’appel de Bourges que le Conseil de Prud’hommes de Nevers a violĂ© le Droit fondamental d’une salariĂ©e « Ă  ce que sa cause soit entendue Ă©quitablement (
) par un tribunal indĂ©pendant et impartial. »

HarcĂšlement moral non reconnu : avez-vous bien Ă©tĂ© jugĂ© par le Conseil de Prud’hommes ?

HarcĂšlement moral non reconnu : avez-vous bien Ă©tĂ© jugĂ© par le Conseil de Prud’hommes ?

Appel prud’hommes : changer d’avocat et choisir un avocat spĂ©cialiste en droit du travail

Vous avez perdu devant le Conseil de Prud’hommes ? Vous n’avez plus confiance en votre avocat ? Vous souhaitez changer d’avocat en cours de procĂ©dure ? Vous souhaitez changer d’avocat et choisir un avocat spĂ©cialiste ? Pourquoi choisir un avocat spĂ©cialiste droit du travail ? Pourquoi choisir MaĂźtre Eric ROCHEBLAVE avocat spĂ©cialisĂ© droit du travail ?

2022-11-05T16:57:54+01:00Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , |

Les preuves illicites sont dĂ©sormais admises pour se dĂ©fendre aux Prud’hommes

Preuve – Prud’hommes – Conseil de Prud’hommes - Enregistrements – Fichiers – Preuve libre – Preuve illicite - Avocat

Pourquoi et comment ĂȘtre reconnu(e) comme salariĂ©(e) personne vulnĂ©rable au COVID-19 ?

Personne vulnĂ©rable - Personne vulnĂ©rable chĂŽmage partiel - Personne vulnĂ©rable tĂ©lĂ©travail - Personnes vulnĂ©rables au COVID-19 – TĂ©lĂ©travail – Mesures de protections renforcĂ©es – ActivitĂ© partielle – MĂ©decin du travail

La simple lecture par un salariĂ© d’une lettre de son employeur peut lui provoquer un accident du travail

La simple lecture par un salariĂ© d’une lettre de son employeur peut lui provoquer un accident du travail

« Faux » cadre dirigeant = condamnation d’un employeur Ă  + 280.000 € de rappel d’heures supplĂ©mentaires et indemnitĂ©s

« Faux » cadre dirigeant = condamnation d’un employeur Ă  + 280.000 € de rappel d’heures supplĂ©mentaires et indemnitĂ©s

Aller en haut