« Pass sanitaire, obligation vaccinale : quelles sanctions pour les salariés ? » Interview DOSSIER FAMILIAL de Maître Eric ROCHEBLAVE

Image par K. H. J. / MCI de Pixabay

Extrait informatif de l’article à lire in-extenso et en original sur DOSSIER FAMILIAL

Extrait :

« si la création d’un nouveau motif de licenciement pour non-respect de l’obligation de pass sanitaire valide a été retirée, rien n’interdit de licencier un salarié pour absence de pass sanitaire », explique Maître Eric Rocheblave, avocat spécialisé en droit du travail. « Si la situation ne se débloque pas, un employeur pourra toujours engager une procédure de licenciement pour désorganisation du service en raison de l’absence prolongée du salarié », poursuit l’avocat. Et ce, sans attendre un délai de deux mois. Mais si le salarié considère son licenciement injustifié, il pourra le contester devant le Conseil des prud’hommes.

 

Pass sanitaire

 

Consultez Maître Eric ROCHEBLAVE par téléphone

Vos avis sur Maître Eric ROCHEBLAVE

Eric ROCHEBLAVE
Avocat Spécialiste en Droit du Travail
et Droit de la Sécurité Sociale
Barreau de Montpellier
https://www.rocheblave.com/